06 janvier 2014

L’ONU a déclaré 2014 "année de solidarité avec le peuple palestinien"

Communiqué officiel de l'ONU (26/11/2013) :

L’ASSEMBLÉE PROCLAME 2014 « ANNÉE INTERNATIONALE DE LA SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE PALESTINIEN »
ET ESPÈRE LE SUCCÈS DES NÉGOCIATIONS ISRAÉLO-PALESTINIENNES



i24news, dimanche 1er décembre 2013

La 68e Assemblée générale de l’ONU a adopté mardi une réso­lution faisant de 2014 l’Année inter­na­tionale de la soli­darité avec le peuple palestinien.

Copar­rainée par plus de 30 pays, la réso­lution a reçu 110 votes pour, 7 votes contre et 56 abs­ten­tions plus tôt dans la journée. L’Australie, le Canada, les Etats-​​Unis, la fédé­ration des Etats de Micro­nésie, les îles Mar­shall, Israël, et Palau ont voté "non".

La réso­lution "décide de pro­clamer 2014 l’Année inter­na­tionale de la soli­darité avec le peuple pales­tinien", et a appelé au déploiement de tous les efforts pos­sibles pour aider le peuple pales­tinien et pour sou­tenir le pro­cessus de paix au Moyen-​​Orient en vue de la réa­li­sation de la solution à deux Etats basée sur les fron­tières pré-​​1967.

D’autres réso­lu­tions au cours de l’Assemblée générale ont été adoptées, dont celle appelant Israël à cesser les construc­tions en Cis­jor­danie et à son retrait du plateau du Golan.

Israël a aus­sitôt rejeté ces réso­lu­tions par la voix de son ambas­sadeur à l’ONU Ron Prosor qui a sou­ligné dans un com­mu­niqué que ces propos avaient “un goût de déjà vu” et s’inscrivaient dans le cadre des sem­pi­ter­nelles accu­sa­tions à l’encontre d’Israël.

Ron Prosor a ajouté que l’ONU "accepte sys­té­ma­ti­quement les doléances des Pales­ti­niens et tous leurs caprices".

LIRE LA SUITE ->>
____________________________________

C'EST L'OCCASION DE VOUS INVITER à LIRE l'article publié dans le quotidien Haaretz en juillet 2013 par Gideon Levy, qui écrit : « Quiconque s’inquiète réellement de l’avenir du pays doit maintenant être en faveur du boycott économique ».

"Le refuge ultime du patriote israélien : le boycott"

Tzipi Livni sur BDS : Le boycott progresse... Ceux qui refusent de le voir vont finir un jour par le ressentir.


Mardi, 31 Décembre 2013 13:39 Ynet Le Boycott (BDS)
 
Certains responsables israéliens commencent à se rendre compte que le boycott devient un problème sérieux pour Israël. Et voilà un fameux encouragement à renforcer encore plus le mouvement BDS !

Ci-dessous un extrait de l'article publié sur le site israélien Ynet ce 30 décembre qui reprend les déclarations de Tzipi Livni.

"La ministre de la Justice affirme que la politique à l’égard des Palestiniens passe avant tous les problèmes internes, que le boycott international concernant la Cisjordanie est appelé à être ressenti dans le reste du pays : « Le conflit palestinien est la coupole de verre de l’économie israélienne. »



La ministre de la Justice Tzipi Livni a déclaré qu’Israël s’enfonçait la tête dans le sable sur le plan des retombées de la querelle avec les Palestiniens.

« Je veux parler de la ‘bulle’ », a-t-elle dit. « Non pas la bulle financière ni celle de l’immobilier, mais de celle dans laquelle nous vivons. C’est tout le pays, qui est déconnecté de la réalité internationale. »

Dans un discours lors de la conférence des Calcalist's 2014 Forecasts, Livni a déclaré que, d’ordinaire, un pays ne découvre le prix de l’existence dans une bulle qu’après que celle-ci a éclaté, comme c’est le cas avec l’Afrique du Sud.



La ministre a également dit que, bien qu’elles soient discutées lors de conférences internationales ou au sein de commissions sur la pauvreté, ces questions « n’ont aucune signification si elles ignorent le conflit. Le conflit palestinien est la coupole de verre de l’économie israélienne ».  



Elle a mis en garde contre le fait que le boycott financier et économique international a débuté avec la Cisjordanie mais qu’au fil du temps, il allait s’étendre au reste du pays.



« Il n’en restera pas là. Le boycott se déplace et progresse de façon uniforme et exponentielle », a ajouté Livni. « Ceux qui refusent de le voir vont finir un jour ou l’autre par le ressentir. »

Mise à jour le Mardi, 31 Décembre 2013 14:15

SOURCE "Pour la palestine.be"

VOIR AUSSI sur le même site, le DICTIONNAIRE AMOUREUX DE LA PALESTINE

Le Boycott (BDS)

Mercredi, 04 Décembre 2013 14:12 Gideon Levy Le Boycott (BDS)
 
Le journaliste israélien Gideon Levy qui a déjà pris position pour le boycott d'Israël dans le passé, insiste à nouveau dans l'article "Seules des sanctions contre Israël mettront un terme à l’occupation" sur « l’hypocrisie consistant à ne boycotter que les colonies ».



"Chaque organisation, institution ou autorité israélienne est impliquée d’une façon ou d’une autre dans ce qui se passe au-delà de la Ligne verte. Chaque banque, université, chaîne de supermarchés ou institution médicale a des ramifications, des employés ou des clients qui sont des colons. Les colonies sont un projet concernant le projet d’Israël tout entier et le boycott ne peut se limiter aux colonies, de la même manière que le boycott de l’époque de l’Afrique du Sud de l’apartheid ne pouvait se limiter aux seules institutions de l’apartheid.



Là-bas, tout était apartheid et, ici, tout est coloré par l’occupation. Israël finance, protège et alimente les colonies et, ainsi donc, c’est Israël tout entier qui est responsable de leur existence. Il est déloyal de ne boycotter que les colons. Nous sommes tous coupables…



Ainsi, le temps est venu de prendre des sanctions. Quand celles-ci se feront ressentir en Israël, ce n’est qu’alors qu’une commission internationale devrait être constituée, que ce soit à Genève, à Jérusalem, à Oslo ou à Ramallah, et où le monde traduira les sanctions économiques en réalisations politiques...

Il n’y a pas de raison de poursuivre cette mascarade des pourparlers de paix que, hormis un seul Américain, le ministre des Affaires étrangères John Kerry, personne ne prend vraiment au sérieux. Même lui, finalement, en reviendra parce que, tant qu’Israël ne paiera pas un prix pour l’occupation ou fermera les yeux dessus, il n’y mettra pas un terme. Voilà la vérité."

Extrait de l'article publié sur Haaretz, le 1 décembre 2013. Traduction : JM Flémal.

Gideon Levy est journaliste au quotidien israélien Haaretz.
Il a publié : Gaza, articles pour Haaretz, 2006-2009, La Fabrique, 2009


Autres articles de Gideon Levy sur ce site (Plateforme Charleroi-Palestine) : VOIR L'ARTICLE ORIGINAL et les liens vers les autres articles.


• Lettre d’un fantôme
• A propos de la campagne de haine contre Amira Hass
• Huit cent mille
• Le racisme du nationalisme de gauche
• L'heure des fauteurs de guerre
• Panique en plein ciel
• Loi anti-boycott : jusqu'ici elle cause surtout des ralliement (implicites) à BDS
• "Goldstone a ouvert la voie à une nouvelle guerre à Gaza"

Palestine. Quelques tableaux parlants

  Made in illegality / outils infographiques 1er juillet 2019  https://plateforme-palestine.org/Made-in-illegality-outils-infographiqu...