08 juillet 2006

Quelques réactions à propos de ce qui se passe en Palestine.

1. Je commence par une citation du quotidien israélien Al Haretz.
2. Cette citation est extraite d'un article d'Alain Gresch (le Monde diplomatique) daté du 30 juin: "Crimes de guerre, offensive contre la paix"
3. Lien avec le site Al-Oufok auquel on peut s'abonner.
4. La Fiancée Syrienne : ciné de plein air à Bruxelles
5. De Londres à Jérusalem à vélo pour la Paix en Palestine
6. Le site Al-Oufok, un incontournable

2. Voici le début de l'article d'Alain Gresch :
Crimes de guerre, offensive contre la paix
« Il est interdit d’utiliser contre les civils la famine comme méthode de guerre (…). Il est interdit d’attaquer, de détruire, d’enlever ou de mettre hors d’usage des biens indispensables à la survie de la population civile. » Les implications de l’article 54 du Protocole additionnel I de 1977 aux conventions de Genève (1) sont claires : le bombardement des centrales électriques à Gaza par l’armée israélienne, le blocus des populations civiles et les punitions collectives contre elles relèvent de crimes de guerre.
Un autre principe du droit international violé par l’offensive israélienne est précisé par le même Protocole additionnel : celui de proportionnalité. Le texte stipule que des attaques « sont interdites si on peut s’attendre à ce qu’elles causent incidemment des pertes en vies humaines dans la population civile, des blessures aux personnes civiles ou des dommages aux biens de caractère civil qui seraient excessifs par rapport à l’avantage militaire concret et direct attendu (2) ». Qui peut penser un instant que l’objectif affirmé – sauver un soldat – vaille ces multiples destructions ?
Contrairement à ce qu’ont écrit plusieurs journaux français, dont Libération (3) ...
Pour lire la suite, http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2006-06-30-Palestine
Le Monde diplomatique. Lettre d'information : La valise diplomatique, vendredi 30 juin 2006

Aucun commentaire: